Augmentation mammaire : En route vers une banalisation

Augmentation mammaire, réduction mammaire ou encore redrapage mammaire, les opérations de chirurgie esthétique des seins se multiplient et deviennent de plus en plus banales. Elle correspond à près de 15% de toutes les opérations chirurgicales effectués en 2014, soit près de 500.000 opérations.

Alors, acte médical ou simple besoin esthétique ?

angelina jolie

 

Augmentation mammaire : un acte médical

C’est en 1865 que les premieres opérations de la poitrine apparaissent pour des patientes ayant eu une tumeur du sein, dans le but de reconstruire leur poitrine, symbole de féminisme. Ce sont donc à la base des opérations pour un acte médical suite à des problèmes de santé physique entrainant un préjudice au corps de la femme.

Plus récemment, le cas de l’actrice Angelina Jolie témoigne une fois encore de l’augmentation mammaire comme acte médical : suite à une double mastectomie (enlèvement partiel ou total du sein) pour prévenir le cancer du sein, elle a subi une opération de reconstruction mammaire.

Le cancer du sein est donc souvent la cause de l’opération de chirurgie esthétique des seins, mais les accidents peuvent aussi affecter la poitrine de la femme : brûlure, accident…

Désormais, cette opération n’est plus réservée à l’acte médical et se banalise de plus en plus pour répondre à une demande plus esthétique.

Changer de poitrine, un caprice esthétique

Pamela AndersonOn situe l’apparition de l’augmentation mammaire comme caprice esthétique à partir de la fin du 20e siècle, au moment où des stars internationales tels que Pamela Anderson commencent à utiliser cette opération comme moyen de communication afin d’être médiatisées pour leur caractéristique physique « hors norme ».

Phénomène de mode ou simple besoin d’identification aux stars, le grand public veut aussi se démarquer pour sortir du lot, faire le « buzz » et ainsi être projeté sur le devant de la scène.

Viens enfin la personne lambda qui n’a aucun problème médical ou psychologique vis-à-vis de sa poitrine et qui, pourtant, souhaite réaliser une opération de chirurgie esthétique pour augmenter la taille de sa poitrine qu’elle trouve « un peu trop petite ».

Quelle que soit la raison qui vous pousse à effectuer une augmentation mammaire, il est particulièrement important de bien choisir sa chirurgienne esthétique pour garantir la réussite de l’opération et se prémunir de tout risque de complication.

La chirurgie esthétique, une réponse à tout

L’augmentation mammaire n’est donc plus uniquement réservée à l’acte médical mais ne répond plus seulement à un besoin mais aussi à une envie.

C’est cette envie qui pousse de plus en plus de femme à se lancer dans une opération de chirurgie esthétique, qui est aujourd’hui plus accessible que jamais grâce à ce nouveau phénomène de banalisation : désormais, ce n’est plus choquant de se refaire la poitrine.

Un article de dreduclos.com

clinique dr duclos

clinique de chirurgie esthétique du dr duclos à Montréal

Lire aussi à propos d’esthétique