Choisir un bon détecteur de métaux.

La crise favorise la recherche de trésor, c’est indéniable. Nicolas, gérant de la boutique de détecteur de métaux King Détection est catégorique : son chiffre d’affaire n’a de cesse de grimper. Et plus les mauvaises nouvelles s’étalent au journal du 20h00, plus les commandes arrivent dans son magasin !

détecteur de metaux

Il faut dire qu’en période de crise économique, la perspective d’arrondir ses fins de mois en cherchant dans la terre des monnaies ou des bijoux égarés donnent des idées à bon nombres de personnes. Ils sont désormais nombreux, chaque année qui se rencontrent  en arpentant les plages sitôt les touristes rentrés chez eux. Beaucoup parlent de plusieurs centaines d’euros retrouvés en monnaie, sans parler des bijoux égarés par les baigneurs : bagues, gourmettes et collier d’or.

Mais les trouvailles les plus « intéressantes » sont à faire, aux dires de certains, dans les campagnes françaises : trésor cachés, monnaies enterrées dont certaines peuvent valoir plusieurs milliers d’euros…

L’heure de la chasse au trésor a sonné mais Quid du matériel à choisir ?

Petit récap de ce qu’il faut prendre en compte quand on choisit son premier détecteur de métaux.

Le budget : point crucial du choix de la machine.

magasin-détecteur de métaux

A moins de 150 euros, vous ne trouverez absolument aucune machine fiable digne de ce nom. Bien sur, certains jouets sont en vente pour les plus petits qui souhaitent trouver des pièces dans des bacs à sable, mais si vous misez sur des recherches plus efficaces, il vous faudra envisager un budget légèrement supérieur.

Pour un confort amélioré, optez pour un prix d’environ 350 euros qui vous permet d’avoir une machine avec une meilleure discrimination (faculté à faire les tri entre les clous rouillés et les pièces en or), une puissance accrue et de meilleures performances de nombreuses marques proposent cette qualité de détecteurs.

  • Garret
  • Tesoro
  • Lorrenz
  • Minelab
  • Techniplus
  • XP
  • Teselab
  • Deus
  • Cibola

Enfin, au-delà de 700 euros, vous disposez de machines extrêmement sophistiquées, capables de trouver une petites pièce en or à plus de 40 centimètres de profondeurs, à la fois dans les champs, sur les plages ou des les bois.

La détection de métaux : les points techniques à retenir.

Pour savoir de quoi l’on parle, il faut rapidement se mettre au courant des infos techniques. Un détecteur de métal est un appareil qui sonde le sol avec des impulsions électriques et qui analyse les résultats pour émettre  ou non, un signal. En fonction des machines, il y aura donc l’éventualité de passer à coté d’un trésor si le détecteur ne dispose pas de performances poussées.

La discrimination : c’est l’aptitude de la machine à « faire le tri » parmi toutes les cibles enfouies dans le sol. Plus un détecteur dispose d’une discrimination poussée, moins vous creuserez sur des objets métalliques de piètres qualités (comme les cartouches de chasse, les boulettes d’aluminium, ect…).

La polyvalence : un détecteur peut servir à chercher des trésors en plusieurs lieux mais certains modèles ne sont pas conseillés pour la plages, d’autres sont spécialisés pour la foret, ect.

La polyvalence permet donc au détecteur d’être « tout terrain ».

La puissance : plus un détecteur est puissant, plus vous pourrez trouver de cibles en profondeur. En règle générale, un détecteur détecte une monnaie à 30 centimètre de profondeur, certain détecteurs vont jusqu’à 45 cm.

La sensibilité. Il s’agit là d’une nuance souvent confondue avec la puissance. Plus un détecteur est sensible, plus il sonnera sur des petites monnaies ou des alliages pauvres.

Que dit la loi sur les détecteurs de métaux ?

Attention : en France la loi est très claire. Il est interdit d’utiliser sa machine pour chercher des objets archéologique ou en lien avec l’archéologie.  Si vous désirez trouver des objets perdus ou des météorites, c’est très bien ! Mais gardez à l’esprit que si l’on vous surprend à détecter sur un site classé, vous risque la confiscation de votre appareil et que vous pourriez avoir besoin d’un avocat!

About kristof

Kristof est rédacteur web et consultant en référencement à Montréal.
Il blogue sur les différentes composantes du seo et de l’internet sur son site http://referencement-pme.ca/. Voici son profil Google
Il monte aussi des sites sous WordPress. 438 875 0503. Sa page google + est là
« L’écriture a ceci de mystérieux qu’elle parle »… Paul Claudel