Médiateur familial, pour une rupture concertée

call to actionAvec le nombre croissant de divorces et de séparations, le médiateur familial joue un rôle d’intermédiaire essentiel au cœur des familles qui se déchirent, comme l’intitulé de son métier l’indique. Il peut intervenir auprès d’un couple en difficulté, séparé ou divorcé. Son rôle est de trouver un compromis entre les époux ou ex-époux sur le plan financier et surtout pour optimiser le bien-être des enfants à court et long terme. Point sur ce métier de médiation qui demande des compétences tant psychologiques que juridiques…

La médiation familiale au service des couples en difficulté

Le médiateur familial propose principalement ses services aux couples qui se trouvent en difficulté et qui sont en situation de « rupture ». Il peut aussi bien s’agir d’un couple qui est sur le point de se séparer ou d’un couple déjà séparé, voire divorcé avec des enfants à charge.

Le médiateur familial apporte une aide précieuse aux couples en favorisant la négociation dans le but d’accéder à une « entente à l’amiable ». L’intérêt est non seulement familial (atténuer les souffrances et les disputes), mais aussi financier (une médiation réussie permet de diminuer les frais juridiques). On peut souligner d’ailleurs que, depuis le mois de décembre 2012, le ministère de la Justice du Québec couvre les honoraires des médiateurs familiaux accrédités, dans certaines situations.

avocat pension alimentaire

Médiation, pour une simplification de la séparation

En vertu de la loi datant du 1er septembre 1997, une médiation préalable est préconisée avant toute procédure civile familiale. En plus de privilégier et simplifier la médiation, le processus de jugement sur entente est également facilité. Par ailleurs, si le tribunal estime qu’une médiation est adaptée à la situation, l’intervention du médiateur familial peut être « ordonnée ».

Et avec cette loi, si un différend entre les parties est constaté et que l’intérêt de la famille (les parents et les enfants) est en cause, les parents se trouvent dans l’obligation de s’informer sur la médiation avant toute audition. Par ailleurs, le Service de médiation de la Cour Supérieure prend en charge quelques séances avec un médiateur, ce dernier fournissant alors ses services à un tarif préalablement déterminé.

Médiateur familial, une formation encadrée

Pour exercer ce métier au Québec, le médiateur familial doit être accrédité et faire partie des membres du barreau du Québec ou d’un organisme prenant en charge l’accréditation des professionnels de cette profession.

Ce spécialiste du conflit familial favorise le dialogue dans un climat de respect mutuel afin de régler les problèmes financiers, le crédit de la maison, la pension alimentaire, mais aussi la garde ou droit de visite des enfants. L’objectif est d’obtenir un accord amiable acceptable dans l’intérêt de tous.

Dans ce cadre, il peut se faire assister ou proposer les conseils d’un avocat spécialisé en droit familial, d’un service social d’un psychologue ou d’un psycho-thérapeute.

 

 

About kristof

Kristof est rédacteur web et consultant en référencement à Montréal.
Il blogue sur les différentes composantes du seo et de l'internet sur son site http://referencement-pme.ca/. Voici son profil Google
Il monte aussi des sites sous WordPress. 438 875 0503. Sa page google + est là
"L'écriture a ceci de mystérieux qu'elle parle"... Paul Claudel