L’infestation de fourmis charpentières est lente et continue.

Il faut souvent plusieurs années aux fourmis charpentières pour établir une colonie qui va nuire à grande échelle aux charpentes de votre maison.

Cela ne signifie pas que ce temps d’installation ne soit pas un problème…

Au contraire plus l’inspection et/ou intervention tarde et plus l’infestation sera conséquente entraînant des coûts de détection et de traitement additionnels.

fourmis charpentière

Les dommages des fourmis charpentières :

Quand il s’agit de dommages causés au bois par un insecte, la première espèce de bibitte qui vient à l’esprit des consommateurs et des professionnels de la gestion parasitaire sont les termites.

Les statistiques montrent que ces dernières sont à l’origine de 5 milliards de dollars de dégâts annuels, (source NPMA l’Association nationale de lutte antiparasitaire), forcément ce fléau marque les esprits.

Mais un autre insecte nuisible s’attaque à grande échelle aux structures de bois des bâtiments en Amérique du nord: ce sont les fourmis charpentières.

Les fourmis charpentières ciblent de préférence le bois humide, pourri ou tout autre matériau mou tels que les panneaux isolants, laissant leurs nids primaires dans des bûches, le bois de chauffage, des souches et des arbres creux.

Contrairement à ce que les gens pensent souvent, les fourmis charpentières ne mangent pas le bois qu’elles infestent, elles ne font qu’y creuser des galeries en le grugeant.

Elles se nourrissent d’insectes vivants ou morts, de viande, de graisses et d’aliments sucrés : cela comprend le miellat et le nectar des plantes.

Afin de conquérir le territoire convoité, les fourmis charpentières progressent dans les structures de la maison en évidant chaque montant, poutre, ou ferme de charpente. Elles y creusent des galeries qui affaiblissent mécaniquement l’intégrité structurelle du bois, donc, du bâtiment.

Les fourmis laissent des dépôts de sciure très fine à l’extérieur des galeries). L’étendu des dommages est souvent difficiles à évaluer mais peut se révéler très coûteux à réparer.

Il faut parfois plusieurs années à ces insectes pour établir leur colonie dans une structure habitée. Mais une fois établie, la colonie se développer rapidement et va vite compter des milliers de congénères.

«Réjean Lessard, président d’Infestation Montreal au Québec affirme que la prévention est la clé du succès dans cette lutte contre les fourmis charpentières

gestion parasitaire fourmis

Profil de la fourmi charpentière au Canada

Deux espèces principales de fourmis charpentières noires vivent au Canada

  1. À l’est : Camponotus pennsylvanicus
  2. À l’ouest: Camponotus modoc
  • Les fourmis ouvrières n’ont pas d’ailes, elle sont brun foncé brillant à noir (certaines peuvent être rougeâtre ou jaunâtre).
  • Les fourmis charpentières font partie des plus grandes fourmis au Canada de 1/4 à 1/2 pouce de longueur.
  • Les colonies matures (à l’Est) peuvent compter jusqu’à 15 000 travailleurs; Les colonies de l’Ouest peuvent compter 20 000 ou plus.
  • Elles se nourrissent activement la nuit et les « pistes de nourriture » peuvent s’étendre jusqu’à 300 pieds.

Comment empêcher une infestation de fourmis charpentières?

Toute infestation de fourmis charpentières est causée par des lacunes structurelles de la maison où elles s’établissent. Pour empêcher l’établissement d’un nid satellite, procédez comme suit:

Une inspection complète de la structure permet d’identifier les points faibles qui pourraient donner aux fourmis charpentières une ouverture. Ceci est un must pour empêcher une infestation de celles-ci.

Les gouttières et les descentes pluviales également le manque de calfeutrage autour des portes et des fenêtres, des cheminées et des avant-toits; et une toiture endommagée peut permettre à l’humidité de s’accumuler, endommager le bois et créer une opportunité idéale pour les fourmis charpentières de se déplacer et d’exhiber leur comportement destructeur.

Il est important de corriger toutes les carences structurelles, sinon elles identifieront simplement le point d’entrée le plus vulnérable et infesteront le bois dans une autre partie de la maison

Ne limitez pas votre inspection au niveau du sol puisque les fourmis charpentières accèdent souvent à la structure en voyageant sur les branches d’arbres et en entrant par des ouvertures difficiles à voir sur le toit, les gouttières ou les fenêtres de l’étage supérieur.

En plus d’une inspection complète de la structure et de la propriété environnante, votre exterminateur de fourmis charpentières devrait prendre des mesures pour vous renseigner sur les solutions et préventions, afin d’éviter d’éventuelle infestation.

Le partage de l’information sur la façon d’éliminer les conditions qui favorisent les fourmis charpentières contribuera au succès du programme de gestion global contre votre invasion de fourmis.

Comment éliminer les fourmis charpentières?

Les professionnels de la gestion parasitaire comme Infestation Mtl partagent avec les propriétaires les conseils suivants afin de réduire le risque et éliminer les fourmis charpentières de façon définitive:

  • Les fourmis charpentières ont besoin d’une source d’eau constante pour survivre. Éliminer l’humidité ou l’eau stagnante sur votre propriété et envisager d’utiliser un déshumidificateur dans les vides sanitaires, les sous-sols et les greniers qui sont sujets à l’humidité.
  • Gardez les branches et les autres plantes coupées des structures – les fourmis charpentières (et autres ravageurs) utilisent les branches pour accéder à votre maison.
  • Remplissez les ouvertures ou les fissures à l’extérieur de la maison avec du calfeutrage en silicone.
  • Entreposez le bois de chauffage et les autres matériaux de construction en bois à au moins 20 pieds de votre maison et à au moins 6 pouces du sol.
  • Surveillez l’apparition de petites ouvertures ou de sciures inexpliquées.

Infestation Mtl  utilise un large éventail de produits et de techniques à la fine pointe de l’industrie et autres options de traitement, y compris les appâts les poudres les gels les applications d’insecticides traditionnels pour traiter et exterminer les fourmis charpentières.

Pour une solution à long terme, la méthode proactive est à privilégier, celui d’empêcher l’accès à votre maison en premier lieu, est la meilleure approche à utiliser. 514-418-5050

About kristof

Kristof est rédacteur web et consultant en référencement à Montréal.
Il blogue sur les différentes composantes du seo et de l'internet sur son site http://referencement-pme.ca/. Voici son profil Google
Il monte aussi des sites sous WordPress. 438 875 0503. Sa page google + est là
"L'écriture a ceci de mystérieux qu'elle parle"... Paul Claudel