Conseils pour faire des rencontres quand on est célibataire avec enfant(s)

Trouver l’âme sœur n’est jamais très facile alors quand on a en plus le profil « avec enfant », cela devient parfois le parcours du combattant.

Heureusement, le tableau n’est pas si noir, il est tout à fait possible de faire de belles rencontres à Montréal et Québec même si l’on a une vie familiale bien remplie. Pas question de s’enliser dans les clichés, les enfants ne sont pas un frein pour tomber en amour.
Vous êtes célibataire avec enfant (s) ? Vous êtes célibataire sans enfant ? Vous rencontrez un célibataire avec enfant?

Comment gérer une famille recomposée ?

Voici quelques conseils pratiques et concrets tirés d’histoires réelles qui pourraient vous aider à y voir plus clair.

rencontre mtl quebec

Faire le point sur son célibat

Célibataire avec enfant(s), sans enfant, je ne veux pas d’enfant, je veux des enfants… de multiples situations sont possibles dans le célibat. Avant de se lancer dans une relation amoureuse, il faut être au point sur sa situation en tant que célibataire et se poser la question honnêtement : quelle vie amoureuse je veux ?
Dans ce domaine, il est préférable d’être clair, surtout quand on a des enfants. Peut-être certains choisiront-ils de vivre des aventures sans lendemain, d’autres rechercheront une relation à long terme sans projet de nouveaux enfants, d’autres en revanche souhaiteront se marier et agrandir leur famille.

Quelle que soit la vision que l’on a de l’avenir, il faut penser à la façon dont les enfants participeront à la relation, comment leur en parler, dans quel laps de temps et quelle position adopter avec les enfants de son nouveau conjoint. Pour les célibataires sans enfants, une rencontre avec une personne qui a déjà une famille n’est pas anodin. Il faut savoir se positionner par rapport à cette situation et surtout être clair sur ses projets d’avenir.

Comment gerer une rencontre quand on est célibataire avec enfant(s)?

Soigner son apparence

Ce n’est pas le tout d’avoir envie de faire des rencontres encore faut-il séduire et soigner son apparence. Certaines personnes peuvent parfois s’oublier dans leur rôle de parent et ne plus penser à eux. Bien entendu, il ne s’agit pas de devenir des parents indignes mais de se donner une place à l’Autre.

Par exemple, reprendre un sport, au-delà de perdre quelques kilos, est un bon moyen de prendre confiance en soi. Un relooking côté dressing peut s’avérer nécessaire. Pour les femmes, et même pourquoi pas pour les hommes, un petit tour chez l’esthéticienne est incontournable. Bref, on renoue avec les tenues sexy, tendances, et on se met en valeur.

Les familles recomposées ne sont plus des exceptions aujourd’hui. Mais même si cette situation est de plus en plus courante, personne n’a encore trouvé de formule magique pour une réussite assurée. Cette difficulté tient au fait qu’il faut gérer les susceptibilités de chacun pour trouver un équilibre : la place du conjoint, sa propre place, la place des enfants de chaque côté et même souvent la place de l’ex.

On peut faire allusion à sa situation familiale sans pour autant monopoliser la conversation sur ses enfants. Dans le même registre, il n’est pas agréable pour la personne en face d’entendre un discours sur la difficulté d’être parent célibataire ou sur ses différends avec son ex.

Parfois la bonne volonté ne suffit pas, voici quelques conseils pour faire face à ce nouveau défi.

Je n’ai pas d’enfant et je n’en veux pas

La situation est plus facile, car il suffit de s’intégrer à une vie de famille déjà composée. Pourtant votre attitude en terme de relation aux enfants doit correspondre aux options de la chef de famille. Parlez-en longuement.

Je n’ai pas d’enfant et j’en veux

Si le conjoint a déjà ses propres enfants et si le couple a comme projet d’agrandir la famille, alors quelques règles sont à suivre. Prendre son temps et anticiper sont les deux principales lignes de conduite.

Le couple doit se mettre d’accord sur les principales règles de conduite, s’y tenir et les appliquer pour tous les enfants. Il va s’en dire que la communication est très importante, avant même de passer aux choses concrètes. Il est essentiel de parler aux enfants en leur expliquant les choses simplement et sereinement. Côté enfants, pas besoin d’essayer d’en faire des amis à tous prix, les choses se feront naturellement. On peut établir des liens forts en proposant des activités communes, des sorties amusantes…

Ce qui fait peur aux célibataires sans enfant

Après avoir vu ce qu’il faut faire, voici ce qu’il ne faut surtout pas faire : tout axer sur vos enfants ! Si votre seul sujet de conversation tourne autour des couches, de l’école ou des activités extra-scolaires, avec photos à l’appui, vous allez faire fuir la personne en face.

Deuxième mauvais plan à éviter : se plaindre de ne pas y arriver. Le célibataire sans enfant risque de penser que vous cherchez un compagnon ou une compagne juste pour avoir de l’aide, ce qui n’est jamais très valorisant. Le pire du pire, est d’amener les enfants au premier rendez-vous car, côté ambiance romantique, ce n’est pas gagné.

On évite les sujets qui tournent autour de l’ex. D’ailleurs, ce conseil s’applique à tous les célibataires pas seulement à ceux qui ont des enfants.

Bien que caricatural, le film « les enfants » de Christian Vincent traite le sujet avec un regard assez juste, l’avez vous vu?

Et vous quelle est votre expérience vécue?

N’hésitez pas à enrichir ce sujet de vos commentaires.

About kristof

Kristof est rédacteur web et consultant en référencement à Montréal.
Il blogue sur les différentes composantes du seo et de l’internet sur son site http://referencement-pme.ca/. Voici son profil Google
Il monte aussi des sites sous WordPress. 438 875 0503. Sa page google + est là
« L’écriture a ceci de mystérieux qu’elle parle »… Paul Claudel